Home » 6 alternatives de méditation pour les personnes occupées

6 alternatives de méditation pour les personnes occupées

par Karl

En tant que professeur de méditation, beaucoup de gens me disent : « Oh, j’aimerais méditer. Je ne peux tout simplement pas. Mon esprit ne me le permet pas. » Le but de la méditation est de prendre le contrôle de votre esprit, car ce que vous pensez et la façon dont vous pensez ont un impact direct sur la qualité de votre vie. Vous êtes vos pensées. Changez d’avis et vous changez tout.

Je comprends parfaitement mes étudiants réticents, car j’ai été l’un d’entre eux pendant la majeure partie de ma vie. Ensuite, j’ai suivi ma première formation de professeur de yoga et, dans le cadre de mon programme, je devais m’asseoir 18 minutes par jour. C’était épuisant. Je ne savais pas que 18 minutes pouvaient durer si longtemps. J’ai littéralement dû me forcer à le faire, et au début, je détestais ça. Avec le temps, ça m’a changé. Cette pratique ciblée et disciplinée est un élément essentiel de ma vie maintenant, près d’une décennie plus tard.

Au cours de cette décennie, j’ai également réalisé qu’une méditation assise n’est pas toujours la bonne méthode pour tout le monde. Heureusement, il existe un certain nombre d’autres façons d’apporter cette paix à notre esprit et à notre corps.

1. Surveillance ouverte

Renversons la méditation dès le début, voulez-vous ? Asseyez-vous ou allongez-vous et laissez votre esprit faire son travail. Ce sera peut-être un derviche tourneur. Peut-être que vous passerez en revue votre liste d’épicerie ou vos choses à faire. Peut-être que toutes les peurs et anxiétés que vous avez eues au cours des 10 dernières années se précipiteront pour prendre de la place. Que tout se passe. Prenez cinq minutes pour approfondir consciemment votre respiration, puis passez les 25 minutes suivantes à donner à votre esprit autant de corde qu’il en a besoin. Beaucoup de gens qui utilisent cette méthode trouvent qu’ils se sentent plus autonomes parce qu’ils affrontent tout ce qui les dérange. Ils ont aussi souvent des explosions de créativité lorsque la session de 30 minutes est terminée.

2. Activité physique ciblée

Choisissez n’importe quelle activité physique – marche, course, natation, vélo, corde à sauter – et concentrez-vous sur vos actions. Comment va ta respiration ? À quoi ressemble chaque partie de votre corps lorsque vous bougez, du bout des orteils jusqu’au sommet de votre tête. Concentrez-vous sur chaque zone du corps, une à la fois, pendant que vous restez actif. Une fois que vous avez terminé, asseyez-vous consciemment pendant quelques instants et observez simplement comment vous vous sentez, physiquement, mentalement et émotionnellement. Cette prise de conscience accrue de votre corps et de votre esprit, et de la façon dont ils fonctionnent ensemble, peut vous aider à trouver votre chemin vers la paix.

3. Les jambes contre le mur

Marita La Monica dirige le groupe en ligne The Mindful Rebels. Elle apporte de nouvelles idées au yoga, à la méditation et à la santé en général à travers son écriture, son enseignement et ses activités. Tous ses articles sont remplis de façons inspirantes de nous aider à trouver notre chemin vers la santé physique et mentale, quel que soit notre point de départ. L’un de ses récents articles m’a rappelé les grands avantages de mettre nos jambes contre un mur. Allongez-vous sur le sol, le canapé ou le lit et placez vos jambes contre le mur pendant que votre torse est à plat, créant ainsi une forme de L avec votre corps avec l’aide et le soutien du mur. Physiquement, cette posture calme le système nerveux, ce qui avec le temps aide à calmer l’esprit.

4. Manger consciemment

Combien de fois avez-vous préparé ou acheté un dîner rapide et vous êtes-vous assis devant la télévision en le mangeant ? Je suis aussi coupable de cela que n’importe qui, et je le fais encore à l’occasion. (Personne n’est parfait.) Ce que j’essaie de faire aussi souvent que possible, c’est de m’asseoir avec mon repas où que je sois et de me concentrer sur la nourriture sans aucune distraction. Quel est son goût? Quelle est la texture ? Comment je me sens en le mangeant ? Comment je me sens quand j’ai fini ? Et pendant le repas, je pratique aussi activement la gratitude pour la nourriture que je mange. Comme l’activité physique ciblée, cette pratique m’aide à prendre conscience du lien entre mon esprit et mon corps.

5. Un point de mire

Fermer les yeux pendant la méditation peut déclencher de nombreuses réactions émotionnelles. Mon point de vue est que si vous vous sentez mal à l’aise de fermer les yeux, alors ne le faites pas. Au lieu de cela, choisissez quelque chose pour concentrer visuellement votre attention. Certaines personnes aiment regarder dans la flamme d’une bougie. D’autres préfèrent regarder une œuvre d’art, ou même juste un bloc de couleur. Même regarder le sol ou le plafond fonctionne pour certaines personnes. L’idée est de garder le regard doux. Vous ne voulez pas plisser les yeux ou concentrer intensément les muscles des yeux. Vous voulez juste leur donner quelque chose à regarder qui aide l’esprit à se calmer.

6. Sortez

La nature est un modérateur très puissant pour nos esprits. J’ai énormément de chance d’habiter près de Central Park à New York. J’y suis tous les jours pour explorer ses coins et recoins. Parfois je suis seul. Souvent, je suis avec mon chien ou des amis. Ce lien avec le monde naturel, que ce soit dans votre parc local, les montagnes, les bois ou sur un lac, a un effet euphorique. Chaque fois que j’ai besoin d’apporter un sentiment de calme à mon esprit et à mon corps, je pénètre aussi profondément que possible dans la nature, je respire et je me rappelle que nous sommes tous ensemble dans ce monde pour en faire le meilleur endroit possible pour tous les vivants. êtres.

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire